Ecole de Libreville



Ecole de Donguila

Contexte sur les dessins

La capitale Libreville concentre la moitié de la population Gabonaise. Même si le pays est en grande majorité recouverte de forêts primaires, la plupart des habitants de Libreville n'y ont jamais mis les pieds, et en ont peur. Il se dit que des génies et des esprits hanteraient la forêt.

Donguila est la plus ancienne mission catholique du Gabon. La mission est au bout du village, entouré de forêt et bordant un fleuve. Les élèves en internat vont chercher l'eau à la source, et sont sollicités pour des travaux d'intérêts généraux comme nettoyer la cour des brindilles et feuilles pour éviter qu'un serpent s'y cache dessous. La forêt représente un danger, le serpent, un esprit maléfique, qu'il faudrait tuer ou apprivoiser.